Emma Shaka, la Réunionnaise qui a percé aux USA et en Chine

Samedi soir (ou dimanche, c’est selon !), des milliers de téléspectateurs étaient devant leur petit écran pour découvrir les talents de The Voice, troisième du nom. La prestation d’Emma Shaka aura certainement marqué les esprits. Notamment les Réunionnais !
Celle qui aura fait se retourner Jenifer et Florent Pagny est loin d’être une novice. Hier, difficile de joindre la Réunionnaise. Non pas qu’elle “se la joue” mais la chanteuse était tout simplement dans l’avion pour regagner son île.
C’est donc par des infos glanées ici et là que l’on découvre son parcours hors du commun qui l’a menée à croiser les routes de grands noms de la musique française tels que Marc Lavoine ou encore Zazie dont elle a assuré les premières parties en 2005.
Sa musique qui mêle à la fois rock, folk ainsi qu’une voix à la fois puissante et douce, l’a conduite en Chine. Là-bas, elle se produit dans les plus grandes salles. Et, cerise sur le gâteau, elle chante même lors des cérémonies des Jeux olympiques de Beijing en 2008.
Des fans solidaires
De retour à la Réunion en 2009, Emma Shaka poursuit sa route avec son groupe. Un premier opus, Who I Am, voit le jour. Un album remarquable et fort remarqué. Ses chansons séduisent une blogueuse new-yorkaise. C’est ainsi que le rock de la Tamponnaise résonne jusqu’au pays de l’Oncle Sam. Il arrive jusqu’aux oreilles d’une radio du Michigan qui le glisse parmi les nominés du “Best Band of the Month” (Meilleur album du mois). Les Etats-Unis mais aussi l’Angleterre où Emma Shaka rencontre le même succès.
Alors encore peu connue en France, Emma Shaka participe au Zic Me Up Tour en 2013. Son groupe et elle se qualifient pour la finale. Là, un problème épineux se pose. Pour y participer, la chanteuse et ses musiciens doivent se rendre en métropole mais n’ont pas les moyens de payer quatre billets d’avions. Emma Shaka lance un appel sur Internet. Une grande chaîne de solidarité se met en place. Ses fans cotisent pour que toute l’équipe puisse faire le voyage. La quasi-totalité des frais sont couverts grâce aux fonds récoltés. L’occasion lui est donc donnée de se faire remarquer : sur 8 000 participants, Emma Shaka se classe parmi les dix premiers finalistes. Avec The Voice, c’est une nouvelle aventure qui l’attend.

Emma Shaka, la Réunionnaise qui a percé aux USA et en Chine

Samedi soir (ou dimanche, c’est selon !), des milliers de téléspectateurs étaient devant leur petit écran pour découvrir les talents de The Voice, troisième du nom. La prestation d’Emma Shaka aura certainement marqué les esprits. Notamment les Réunionnais !
Celle qui aura fait se retourner Jenifer et Florent Pagny est loin d’être une novice. Hier, difficile de joindre la Réunionnaise. Non pas qu’elle “se la joue” mais la chanteuse était tout simplement dans l’avion pour regagner son île.
C’est donc par des infos glanées ici et là que l’on découvre son parcours hors du commun qui l’a menée à croiser les routes de grands noms de la musique française tels que Marc Lavoine ou encore Zazie dont elle a assuré les premières parties en 2005.
Sa musique qui mêle à la fois rock, folk ainsi qu’une voix à la fois puissante et douce, l’a conduite en Chine. Là-bas, elle se produit dans les plus grandes salles. Et, cerise sur le gâteau, elle chante même lors des cérémonies des Jeux olympiques de Beijing en 2008.
Des fans solidaires
De retour à la Réunion en 2009, Emma Shaka poursuit sa route avec son groupe. Un premier opus, Who I Am, voit le jour. Un album remarquable et fort remarqué. Ses chansons séduisent une blogueuse new-yorkaise. C’est ainsi que le rock de la Tamponnaise résonne jusqu’au pays de l’Oncle Sam. Il arrive jusqu’aux oreilles d’une radio du Michigan qui le glisse parmi les nominés du “Best Band of the Month” (Meilleur album du mois). Les Etats-Unis mais aussi l’Angleterre où Emma Shaka rencontre le même succès.
Alors encore peu connue en France, Emma Shaka participe au Zic Me Up Tour en 2013. Son groupe et elle se qualifient pour la finale. Là, un problème épineux se pose. Pour y participer, la chanteuse et ses musiciens doivent se rendre en métropole mais n’ont pas les moyens de payer quatre billets d’avions. Emma Shaka lance un appel sur Internet. Une grande chaîne de solidarité se met en place. Ses fans cotisent pour que toute l’équipe puisse faire le voyage. La quasi-totalité des frais sont couverts grâce aux fonds récoltés. L’occasion lui est donc donnée de se faire remarquer : sur 8 000 participants, Emma Shaka se classe parmi les dix premiers finalistes. Avec The Voice, c’est une nouvelle aventure qui l’attend.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *