Emma Shaka Épreuves Ultime

Emma Shaka : “J’ai envie de me surpasser”

L’aventure continue pour Emma Shaka. La Réunionnaise a réussi haut la main l’étape de l’épreuve ultime. Sélectionnée pour les primes, la chanteuse compte bien se surpasser pour aller le plus loin possible dans l’aventure.
Vous avez décidé d’interpréter Domino de Jessie J, pourquoi ce choix ?
J’avais envie d’une chanson actuelle et surtout plus légère que lors de la battle. J’avais interprété “Les amants d’un jour” d’Edith Piaf, c’était un peu plus lourd ! (rires). Je voulais aussi rockifier “Domino” pour obtenir quelque chose qui fasse bouger le public.
Comment vous-êtes vous prépa- rée à l’épreuve ultime ?
Contrairement à la battle, il n’y a pas de séances de coaching. Là, tu te dé- brouilles comme une grande ! Tu apprends ta chanson toute seule. Si tu as l’habitude de travailler seule, ça va, sinon, c’est plus difficile. Je me trouvais déjà en métropole avant l’enregistre- ment de l’épreuve ultime et je n’avais pas mon matériel avec moi alors j’ai bossé avec mon Ipod sur les oreilles. Je chantais partout, dans ma chambre, dans la salle de bains…(rires)
Vous attendiez-vous à vous retrouver face à Gini Line et Julie ?
Tout comme le public, on découvre avec on se retrouve en compétition le jour même. Je m’attendais plutôt à affronter quelqu’un qui a une grosse voix comme moi, comme Manon par exemple. Alors, j’ai été surprise d’être face à Gini Line et Julie. Et d’ailleurs je crois que cela s’est vu sur mon visage ! (rires). Gini Line, ce n’est pas évident ! C’est une énorme chanteuse, elle a une vraie carrière derrière elle. Toi tu arrives avec tes gros sabots…Ça place la barre plus haut.
Qu’est-ce qui est plus difficile, la battle ou l’épreuve ultime ?
La battle, parce que c’est vraiment un duel sur la même chanson. Si l’autre se trompe, il faut le rattraper… On est vrai- ment dans la comparaison alors que pour l’épreuve ultime, tu as vraiment le choix de ton univers, tu chantes comme tu veux. Après, soit ça plait, soit ça ne plait pas.
On vous sentait plus à l’aise que pour la battle…
C’est vrai ! J’étais moins stressée par les caméras, j’avais choisi moi-même une chanson qui me plaisait beaucoup… Le fait de ne pas savoir avec qui on va chanter jusqu’au dernier moment, ça aide aussi.
Passer la dernière, après Gini Line et Julie, cela vous a stressé ou pas ?
J’étais impressionnée mais je l’ai plutôt pris comme un concert. De toute façon, les cartes étaient jouées (rires). J’ai essayé de me mettre dans l’ambiance, j’applaudissais pour ne pas m’auto-stresser comme lors de la battle. J’avais la sensation d’être bien. Stressée, toujours, mais beaucoup moins. Je me soigne ! (rires)

“JENIFER EST TOTALEMENT IMPRÉVISIBLE”

Tous les coaches ont plébiscité Gini Line. Vous êtes-vous sentie en danger à ce moment de l’épreuve ?
Je m’attendais à ce qu’elle soit sélectionnée la première. Gini Line a de l’expérience, elle a super bien chanté. Après, j’ai attendu le verdict. Là, j’ai stressée ! Je me suis demandé si ma prestation leur avait plu. Jenifer est totalement imprévisible. Elle m’a choisi une fois de plus, je suis vraiment très heureuse ! Mon objectif était de réussir la battle, je l’ai atteint. Je me suis totalement laissée prendre au jeu.
Les primes débutent dans deux semaines, comment appréhendez- vous la suite de l’aventure ?
Je continue à me faire un bon répertoire de chansons. Purple Rain que j’avais choisi pour les auditions à l’aveugle et Domino, sont des titres que je n’avais jamais chanté en public. J’aimerais continuer à faire ça. J’aime bien ce côté défi. Pour moi, The Voice c’est aussi un challenge. Si je chante ce que j’ai déjà interprété en public, ce n’est pas très intéressant. J’ai envie de me surpasser.
Que pensez-vous des autres ta- lents de votre équipe ?
On a une très belle équipe. Chacun a sa voix, son univers. Ensemble, on va faire un beau spectacle.
Emma
Emma Shaka : “Les Réunionnais qui ont de la famille en métropole, n’hésitez pas à leur dire de voter pour moi!”. (Photo DR)

Quel est le point fort qui vous permet de faire la différence ?
Vocalement, tout le monde a une voix géniale. Cependant, mon point fort, qui est aussi mon point faible, est ma sensibilité. Il faut que j’arrive à la gérer pour qu’elle serve la chanson et non le contraire.
Votre objectif était de réussir la battle, et maintenant ?
Bien sûr j’aimerais aller le plus loin possible mais je veux, au minimum, rester dans l’aventure jusqu’à pouvoir être sélectionner pour la tournée. C’est un rêve d’artiste que de chanter

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *